ConviFood

La nourriture Convenience Food est-elle vraiment saine?

Le recours aux plats précuisinés est en forte évolution, ces dernières années. Ils ont cependant mauvaise réputation. Les médias rapportent que les mets «Convenience» sont moins sains que les mets frais que l’on cuisine à la maison car ils contiennent moins de vitamines et polluent l’environnement, notamment à cause des emballages. Jusqu’à présent, aucune étude n’a encore investigué sur le sujet. 

Les produits «Convenience» valent-ils mieux que leur réputation?  Les plats cuisinés de production industrielle sont-ils plutôt «bons» ou «mauvais»?  C’est précisément ce que l’Université des Sciences appliquées de Zurich se propose de tester. Elle lance une étude comparative sur une sélection de menus comprenant d’une part des plats précuisinés, fréquemment vendus en Suisse, et d’autre part des plats «identiques» faits maison ou proposés par les restaurants communautaires. Les mets choisis pour le test se déclinent en deux variantes: la première, à base de denrées fraîches, la seconde sous forme de plats précuisinés. Le but de l’investigation étant de déceler les différences en se basant sur la perception organoleptique des mets, leur teneur en éléments nutritifs et les conséquences de ces mets sur la pollution de l’environnement. 

SV Fondation soutient ce projet en y contribuant financièrement.

Recommander